Attention!
Vous avez dû mal saisir votre
Pseudo ou votre Mot de passe !
Pseudo : Pass : Mémoriser
-

Identifiants oubliés ?

Match nul à Montchanin 09/09

Le Stade concède le nul devant POUGUES 9 à 9.
Ca devait arriver.....


A MONTCHANIN Stade Lucien PARRIAT : Stade Montchaninois et Pougues – La Charité font match nul 9 à 9. Mi temps : 9 à 6 pour MONTCHANIN. Temps pluvieux, terrain gras Arbitre Monsieur Serge CHAMBAZ (B). Directeur de jeu : Monsieur Serge GAUDRIOT (B). Environ 900 personnes.

Les points : MONTCHANIN : 3 pénalités de Fabrice GENEVOIS 15, 21, 37.

              POUGUES : 3 pénalités de PERROT 1, 10, 48.

Cartons jaune : Yoann FAVIOLE (6). DEROUICHE (54). MONTCHANIN.

Carton blanc : M.M (51). POUGUES.

MONTCHANIN : 1 DEROUICHE, 2 MULBACH, 3 MUNTZ, 4 PACOREL, 5 DUMONT, 6 Yoann FAVIOLE, 7 BMONDEAU, 8 O. FRIBOURG, 9 BERLAND, 10 TURISINI, 11 Kévin FAVIOLE, 12 PICARD, 13 Romain AVY, 14 CORDELIER, 15 GENEVOIS.

16 BENEY, 17 CHEVROT, 18 MARLOT, 19 DHUIT, 20 Steven FAVIOLE, 21 PROVOST, 22 Thomas AVY.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Quoiqu’il arrive d’ici, à la fin de saison, une seule équipe de la poule pourra se vanter de n’avoir pas perdu cette saison face à MONTCHANIN.

POUGUES – LA CHARITE qui jusqu’alors était la seule à avoir fait toucher les épaules à l’équipe locale a donc un peu plus densifié son bristol et, à vrai dire, si les Nivernais s’étaient imposés il n’y aurait pas matière à scandale, pas plus d’ailleurs que si les Montchaninois étaient sortis vainqueurs.

Le grand mérite de l’équipe locale aura été de recoller au score et même devancer son adversaire au moment des citrons après avoir été menés 0 à 6 simplement  après 10 minutes de jeu. Alors bien sûr, parmi des tribunes très garnies notamment par des personnes n’étant jamais venues voir un match les invectives envers l’arbitre fusèrent.

« Il n’y a pas pire aveugle que celui ne voulant pas voir » et ne pas admettre que bien souvent les joueurs locaux allumèrent des mèches est peu objectif surtout que Monsieur CHAMBAZ à qui on peut peut être reprocher un excès de pédagogie a toujours été au plus près des actions.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Il n’y a pas encore une minute de jeu et une position de hors jeu locale est aussitôt sanctionnée et convertie par l’excellent botteur visiteur PERROT. Un premier rendez vous « musclé » enverra ensuite le capitaine « ciel et blanc » 10 minutes hors du champ de jeu ce qui sera une nouvelle fois bénéfique dans les 4 minutes suivantes avec un nouveau succès de PERROT.

Jusqu’alors, les packs se neutralisent, les défenses font bonne garde, bref, le match n’est pas décanté. On en est pas encore au quart d’heure de jeu, et , attaquant coté nord, la cavalerie stadiste développe une belle attaque, Fabrice GENEVOIS, s’intègre entre le second centre et son ailier et délivre au moment M une passe comme il est le seul  dans l’équipe à le faire , Kévin FAVIOLE en dernière main échappant le ballon alors que l’essai lui était totalement ouvert…

On se dit alors que les intentions sont là et que d’autres opportunités viendront…, on les attend encore.

Le Stade réduira la marque au moyen d’une première pénalité obtenue consécutivement à une mêlée jouée aux 35 mètres visiteurs et un mouvement BERLAND, FRIBOURG, K. FAVIOLLE coté fermé.

Fabrice récidivera moins de 6 minutes plus tard et revenu à la marque l’équipe locale met véritablement la pression avec pour seule récompense une 3 ème et on ne le sait pas encore une dernière réussite.

Trois points devant à la pause, il n’y a pas de doute, le Stade va jouer une seconde mi temps de feu. Ce fut en fait une mi temps aussi grise que le temps. Les Nivernais sont solides et possèdent en CABANE un arrière de talent. Celui-ci joue, on ne peut plus juste et notamment lorsque, à la 45 ème minute, il embraye une relance, se voyant « bouclé » et levant la tête adresse un coup de pied au cordeau pour son ailier NEURY seul à quelques mètres de la ligne locale, la défense l’ayant totalement déserté. Mais le ballon rebondit du mauvais coté échappant ainsi à NEURY, MONTCHANIN a senti le vent du boulet.

Il ne faudra pas attendre très longtemps pour que POUGUES concrétise sa soudaine main mise sur la rencontre, PERROT réussissant sa troisième pénalité. Ainsi les adversaires sont à parité et malheureusement pour les couleurs Bourguignonnes le resteront. Pourtant, la mise au repos temporaire da MM, le pilier droit visiteur apportait une opportunité de dominer le combat debout, mais dans la minute suivante DEROUICHE  le rejoignant pour un mauvais coup, on en restera là, bien que les Stadistes après une dernière offensive nivernaise CABANE – NEURY assez dangereuse (60) aient jusqu’à la fin du match campés dans l’espace visiteur. TURISINI suppléant Fabrice GENEVOIS légèrement blessé vit une tentative de pénalité passer à gauche (70), PERROT, pour POUGUES en tira une  de plus de 50 mètres sous la barre après, avec l’assentiment de l’arbitre  avoir changé de ballon (75) et puis la fin d’une rencontre au résultat équitable.

Après  MONTCEAU puis CLUNY, les Montchaninois expriment un bon « coup de mou » qu’ils leur faudra rapidement corriger tant la route qu’il leur reste à parcourir avant l’accession est encore longue.


Publié par chr le 28/01/2013 à 08h28



commentaire
<< décembre 2022 >>
lun mar mer jeu ven sam dim
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1



TOURNOI A VII À TOUCY
du 12/06/2017 | Aucun commentaire

TOURNOI DU NIVERNAIS 2017
du 09/05/2017 | Aucun commentaire

ST APO / ASPC
du 04/05/2017 | Aucun commentaire


PIEDS EFFICACES, MENTAL ET COUPS D'ECLAT
JDC du 21/05/2013 | Aucun commentaire

L'A.S.P.C. valide son billet pour les 8ème !!!
ARTICLE SITE RHONE SPORTIF du 20/05/2013 | Aucun commentaire

LE TICKET POUR LES HUITIEMES VALIDE !
jdc du 20/05/2013 | Aucun commentaire




©ASPC Rugby 2010-2012 - Association Sportive Pougues-La Charité Rugby | Designed by Pierre Laborde